Recherche

P2P2 : Agir par les pairs en prévention du tabagisme chez les lycéens en filière professionnelle.


P2P2 est une étude de transférabilité d’une action de prévention du tabagisme chez les lycéens en filière professionnelle basée sur le pair-à-pair. La plateforme de recherche en prévention primaire des cancers pilote cette recherche interventionnelle ; la Fondation JDB coordonne la mise en place de ce projet pour la région Ile-de-France, prévu dans 10 lycées professionnels de l’Académie de Versailles.

P2P2, une étude de transférabilité d’un projet d’éducation par les pairs


Le programme initial, P2P est un essai randomisé en cluster mené en Languedoc-Roussillon dans les lycées professionnels. Il est parvenu à éviter une augmentation du tabagisme quotidien au cours des années lycées chez ces jeunes, et l’écart de prévalence obtenu s’est maintenu tout au long des 24 mois de l’étude.

Au regard de ces résultats, basés sur une méthodologie scientifique, l’enjeu du présent projet est de déployer le programme P2P à d’autres régions françaises (Occitanie, Auvergne-Rhône Alpes, Ile-de-France) afin d’en évaluer la transférabilité dans un contexte plus large par une évaluation pré-/post-intervention. La validation de la transférabilité du programme P2P, agir par les pairs pour la prévention du tabagisme, pourrait permettre une éventuelle généralisation de cette intervention sur le plan national.

Pourquoi aborder la thématique du tabac en lycée professionnel ?

La prévention du tabagisme est un enjeu majeur de Santé Publique, et ce, notamment chez les jeunes. L’entrée au lycée est une période importante de l’expérimentation tabagique, à la suite de laquelle nombre de jeunes deviendront des fumeurs réguliers dépendants, entrant ainsi dans une dynamique de consommation pendant de nombreuses années [Kaminski2008]. En 2015, les résultats de l’enquête ESCAPAD de l’OFDT rapporte que plus d’un adolescent français de 16 ans sur deux déclare avoir déjà fumé du tabac au moins une fois au cours de sa vie, sans différence entre les filles et les garçons. Le lycée se révèle être une période charnière dans le passage au tabagisme quotidien. De plus, l’observation des usages de tabac révèle une inégalité entre les cursus puisque les élèves de filières professionnelles sont beaucoup plus souvent consommateurs quotidiens (33%) que ceux en filière générale ou technologique (23%) [Spilka2016].

Il est attendu par cette action une réduction de l’initiation et de la prévalence du tabagisme quotidien dans ces lycées ainsi que l’augmentation des arrêts chez ces jeunes, dont la prévalence tabagique est élevée en comparaison des lycées en filière générale.

Quels sont les principes de l’action P2P ?

Le programme P2P est basé sur l’éducation par les pairs. L’un des facteurs d’initiation au tabac le plus important
est l’entourage. Si l’influence des pairs peut inciter à la consommation de tabac, on observe également que l’influence des pairs contre le tabac existe. P2P est une action d’éducation pour la santé participative qui permet de développer les compétences psychosociales des jeunes pour sensibiliser de manière différente leurs camarades aux questions posées par le tabac.

Une base théorique psychologique validée permet de cibler et d’articuler de façon cohérente et complémentaire un ensemble de facteurs reconnus comme déterminants de la survenue des comportements, à l’image de la « theory-based intervention » [Wang2006 ; Domitrovich2008 ; Michie2008 et 2010 ; Webb2010]. Le programme P2P est aisni ancré théoriquement, et s’appuie sur la théorie du comportement planifié [Azjen, 1991]. Celle-ci a montré son efficacité pour prédire l’intention et le comportement tabagique en agissant sur les attitudes vis-à-vis du tabac, les normes sociales et le contrôle comportemental.

Comment ce projet est-il mis en œuvre ?

Ce projet se déroule sur 3 ans, de 2017 à 2020 avec une année préparatoire, l’année scolaire 2017-2018, où a notamment eu lieu le recrutement de 10 lycées professionnels pour la participation à P2P2.

Une fois l’engagement du lycée obtenu, des lycéens « pairs-éducateurs » volontaires sont recrutés dès le 1er trimestre scolaire de l’année. Ils sont formés et accompagnés par des professionnels de l’éducation pour la santé dans le champ des addictions lors de 6 séances. Après avoir eu des éléments de connaissances et travailler sur leurs représentations du tabac, ils créent un ou des outil(s) à destination de leurs pairs. Ce sont les lycéens relais qui choisissent et créent le type d’outil qu’ils souhaitent mettre en œuvre (vidéo, photos, exposition, théâtre, etc.) ; les professionnels sont présents pour les accompagner et vérifient que les projets répondent à la théorie du comportement planifié. Les lycéens relais présentent leur production et/ou leur intervention auprès de leurs pairs en fin d’année scolaire.

L’évaluation est menée auprès des lycéens par un questionnaire diffusé en début de l’année scolaire et permettant de recueillir les données avant le début de l’action. Ces données concernent le statut tabagique, la motivation à l’arrêt, les représentations concernant le tabac. Le même questionnaire est diffusé en fin d’année scolaire. Des entretiens menés dans chaque lycée permettront d’avoir des données qualitatives.

Cette action se répète durant 2 ans, lors de l’année scolaire 2018-2019 puis 2019-2020.

Quels sont les partenaires ?

Cette étude de transférabilité est coordonnée par la Plateforme de recherche en prévention des cancers, et réalisée par 3 centres de prévention Epidaure (Montpellier), Hygée (St Etienne) et la Fondation JDB (Essonne). La Fondation JDB coordonne le projet en Ile-de-France, en partenariat avec l’Académie de Versailles et l’ARS, ainsi qu’avec les partenaires intervenant dans les lycées professionnels : l’ANPAA Ile-de-France, Oppélia Essonne, le Comité Départemental de l’Essonne de la Ligue contre le cancer, le Comité Départemental des Yvelines de la Ligue contre le cancer, le Comité Départemental des Hauts de Seine de la Ligue contre le cancer. Ce projet est soutenu financièrement par l’INCa (Institut National du Cancer) et par la Région Ile-de-France.


Document à télécharger : Présentation du projet P2P2 IDF (1894Ko)


©Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives